maltech

La sécurité commence avec chacun de nous

Vous envisagez de suivre une formation chez Maltech, mais vous n'êtes pas encore familiarisé avec le sujet ? Pas de problème. Nous vous fournissons ici de précieuses connaissances de base sur ce sujet important et vous expliquons ce qui se cache derrière nos certifications de formation.

Une formation pour opérateurs d’élévateurs à nacelle est-elle nécessaire ?

Oui, l’employeur doit former ses employés.

L’élévateur à nacelle est le moyen respectivement l’engin de travail le plus sûr pour travailler en hauteur. Toutefois, en cas d’accident, les dommages causés aux personnes dans la nacelle ou à l’extérieur sont extrêmement importants. Cela signifie que les travaux effectués avec des élévateurs à nacelle font partis des travaux à risques particuliers.

Une autorisation de conduite est-elle obligatoire pour conduire un élévateur à nacelle ?

Non, mais l’employeur doit pouvoir prouver à tout moment qu’il a formé ses employés. Il faut donc un titre ou une preuve de formation.

L'article 8 du règlement sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles stipule que les travaux comportant des risques particuliers ne peuvent être effectués que par des employés ayant reçu une formation appropriée. Une formation est considérée comme telle si les employés ont été formés et testés en théorie et en pratique.

Une preuve d’instruction est-elle nécessaire pour un opérateur d’élévateur à nacelle ?

Oui, parlez-en à votre loueur ou votre distributeur. 

L'employeur doit immédiatement informer ou instruire l'employé avant l’utilisation d’élévateurs à nacelle en cas de changements importants ou de conditions de travail différentes. Chaque élévateur à nacelle loué ou qui vient d’être acheté fonctionne différemment. Lorsque les caractéristiques des élévateurs à nacelle changent, l'employé doit être instruit ou informé en conséquence.

Le port d’un EPI (protection individuelle antichute) est-il obligatoire ?

Oui, le port d’un système de retenue est obligatoire, en particulier pour élévateurs à nacelle (cat. 1b et 3b).

Les équipements de travail doivent être utilisés conformément aux règles d’exploitation :

  1. Le fabricant prescrit dans le mode d'emploi la recommandation ou l'obligation concernant les EPI
  2. Les règlements précisent les EPI
  3. En cas de recommandation, une évaluation des risques doit être effectuée
  4. Les spécifications des entreprises ne peuvent pas classer les dangers plus bas que les spécifications des points 1 et 2, mais des mesures plus strictes peuvent être prises.

Est-il permis d’accéder à la nacelle en hauteur ou de la quitter ?

Oui, mais pas sans une évaluation des risques par l'employeur ou une personne mandatée par celui-ci.

Etant donné que le fabricant, conformément à la norme EN 280, interdit de quitter la nacelle à l'état déployé, l'opération est considérée comme non conforme et pas prévue à cet effet. Si, pour diverses raisons, il est nécessaire de quitter ou d'entrer dans la nacelle à l'état déployé (étendu), l'employeur doit d'abord procéder à une évaluation spécifique des risques. L'employé doit être instruit ou formé.

Quelles sont les conditions préalables qui doivent être réunies pour qu’une personne puisse utiliser un élévateur à nacelle ?

Les équipements de travail doivent être utilisés conformément aux règles d’exploitation :

  1. L’âge minimum est de 18 ans. Apprenants de moins de 18 ans selon le règlement sur la formation professionnelle    
  2. Santé physique et mentale (pas d'alcool, de drogues ou de médicaments)
  3. Un comportement fiable, responsable et prudent
  4. Sans vertige
  5. Compréhension technique
  6. Formé

Unsere Zertifizierungen

kurz erklärt

ASFP – Association suisse des fournisseurs de plateformes de travail

En Suisse, le marché des plateformes de travail existe depuis plus de 50 ans. Au cours des dernières années, la demande en élévateurs permettant de travailler en hauteur a considérablement augmenté. Cette augmentation a également entraîné une hausse des exigences imposées aux hommes et aux machines.

Les fournisseurs suisses de premier plan se sont réunis au sein d’une association qui garantit qualité et sécurité lors de l’utilisation de plateformes de travail. L’ASFP et la Suva forment, ensemble avec l’IPAF, le groupe «Sécurité et formation ». Ce groupe a élaboré les deux recommandations FE 320.15 et FE 310.15 à l’intention des utilisateurs d’élévateurs à nacelles.

L’ASFP elle-même ne délivre pas de formation. La formation et assurée par des centres de formation agrées (p.ex. Maltech) qui sont soumis à des contrôles réguliers. Le nombre de participants par classe est limité. Pour plus d’info : www.verbandvsaa.ch

IPAF – International Powered Access Federation

La Fédération Internationale des matériels d’accès en hauteur (IPAF) a pour objectif d’encourager l’usage sûr et efficace de ces matériels en fournissant des informations et des conseils techniques, en influençant et en interprétant la législation et les normes, ainsi que par des initiatives en matière de sécurité et des programmes de formation. L’organisation à but non lucratif est composée de fabricants, sociétés de location, distributeurs, entrepreneurs et utilisateurs. Les participants qui réussissent cette formation se voient attribuer la carte PAL (Licence formation sur plateformes). Le programme de formation IPAF pour les opérateurs a été élaboré par des spécialistes du secteur. Il est certifié conforme à la norme internationale ISO 18878.

L’IPAF elle-même ne délivre pas de formation. La formation est assurée par des centres agréés, (p.ex. Maltech). Ils sont soumis à des contrôles réguliers effectués par l’IPAF. Le nombre de participants par classe est limité.

Pour plus d’info : www.ipaf.org

Prêt pour votre formation ?

Découvrez l’offre des formations de base et complémentaires et inscrivez-vous directement.

Vers l’offre de formation